Le travail, c’est la santé… Mais à quoi sert alors la médecine du travail ?
Pierre Dac
Accueil du site » en risque d’inaptitude » Cumul AAH/Salaire
Partager :

Cumul AAH/Salaire

lundi 18 octobre 2010

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) perçue par environ 880 000 personnes, pourrait devenir un tremplin pour les personnes handicapées vers l’accès au travail, puisqu’elle distingue les personnes aptes à travailler (environ 270 000) et celles qui ne peuvent pas travailler momentanément ou définitivement. Il existe, depuis la loi n° 2005-102 un mécanisme de cumul entre AAH et salaire, qui nécessite une réforme afin de le rendre plus lisible, plus simple et plus équitable.
Cette réforme s’effectuera sur deux axes : la création d’une déclaration trimestrielle de ressources (DTR), et la création d’un abattement unique de 80 % sur les revenus compris entre 0 et 0,4 du SMIC et un abattement de 40 % au-delà. Le bénéficiaire de l’AAH pourra cumuler intégralement l’allocation et ses revenus d’activité, dès son premier jour d’inactivité (en cas d’échec de l’insertion professionnelle) pendant six mois. Au-delà de six mois, un abattement sur les revenus professionnels sera effectué, sans limitation de durée. Le cumul entre AAH et salaire sera possible jusqu’à 1,3 SMIC, au lieu de 1 SMIC aujourd’hui, après les six premiers mois. Le décret a recueilli l’avis favorable du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) le 27 avril 2010. La mise en oeuvre du dispositif, préparée en concertation avec le Gouvernement, les associations et la Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF) sera effective dès le 1er janvier 2011.

Mots-clés :

-
Un site du Comité Régional CGT Rhône-Alpes
Site réalisé avec Spip2 par Atelier Digitaline